Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Etymologie : bijou | Page d'accueil | Exercice Arts Visuels N°4 Réponse »

mardi, 16 mai 2006

Exercice de dénotation Le Parfum : Réponse

Exercice de dénotation Le Parfum : Réponse
 
medium_LeParfum.4.jpg



Messages linguistiques

Les noms et prénoms de 4 acteurs, sur 2 lignes superposées
et le mot “ET”.
Le titre du film, 2 mots sur une ligne : LE PARFUM.
L’accroche placée sous le titre, 3 mots sur une ligne :
HISTOIRE D’UN MEUTRIER.

Messages iconiques

Dans la partie haute de l’image, une femme rousse, allongée
sur le dos, la tête penchant en arrière et orientée vers le bas
(à l’envers pour celui qui regarde), les yeux clos, le corps recouvert d’un drap (ou d’une robe ?) formant des plis.
Seuls la tête, l’abondante chevelure, le buste, la naissance
de la poitrine, le bras gauche tenant une rose sont visibles.
La chevelure ondulée, le bras et la rose tête en bas “tombent” vers le bas de l’image.
Le bras est orienté vers la gauche.
A partir du ventre, le corps disparaît dans le fond de l’image.
Il y a deux espaces vides au dessus et en dessous du visuel
du personnage.

Messages plastiques

> Format d'origine : affiche.
Format à l'écran 120 x 160 mm, orienté à la française.

> Type d’image : figurative, photographique et retouchée (relativement réaliste mais avec un effet “irréel”)

> Proportion : l’espace est partagé en deux (blanc en haut
et rouge/brun-rouge en bas).
Le corps vu en raccourci (perspective) établit la jonction entre
ces deux masses.

> Composition : relativement centrée.
Les lignes de textes forment des horizontales statiques.
Le corps et le bras forment un angle qui anime l’image.
Le corps crée une première oblique gauche/droite, puis le bras une seconde oblique droite/gauche.
Les 2 lignes avec les noms d’acteurs sont centrées.
Le titre et l’accroche sont légèrement décentrés vers
la droite.
Le corps et le visage occupent le tiers supérieur de l’image.
La chevelure et le bras les 2 tiers inférieurs.

> Cadrage : plan rapproché (éventuellement plan moyen) à fond perdu (ou fond hors-champ)

> Angle de vue : plongée.

> Netteté/Profondeur de champs : le visage est net, la pointe des cheveux et le bas du corps sont flous.

> Organisation des valeurs : l’ensemble de l’image est enrobée d’une lumière douce venant du dessus (peu d’ombre).
Le modelé est faible, atténué.

> Environnement coloré : dominantes les rouges et bruns rouges (chevelure, lèvres, sourcils, bas de l’image, textes du haut) et le blanc (drap-robe, haut de l’image et textes du bas).
Les tons de chair, blanc crème des pétales de rose et la tonique verte de la tige (complémentaire du rouge)

> Lignes directrice : possibilité d’une lecture en Z : lignes de texte du haut - diagonale du bras - titre en bas. L’image est construite pour que l’œil arrive au titre : par le visage, puis le bras, par la rose, par la chevelure.
A noter que : visage, bras, titre, chevelure forment un triangle.

> Texture : dans la partie haute du blanc matiéré par les plis de tissus, dans la partie basse du brun-rouge “vaporeux” partiellement texturé par les ondulations des cheveux.

> Typographie
Textes du haut (6 items) : en brun-rouge, tout cap, elzévir, romain (droit), prénom centré au dessus du nom
dans un corps plus petit.
Textes du bas (8 items) : 2 lignes, justifiées, en réserve blanche, tout cap, elzévir, romain (droit), accroche dans un corps plus petit, le P de Parfum dans un corps supérieur que le reste du mot.
Le tracé des lettres semble légèrement irrégulier.



Publié dans Conseils & Exercices | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | | | Pin it! | | Dubois Jean-Pierre |

Les commentaires sont fermés.