Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Photos Black & White by JP | Page d'accueil | Chapiteaux romans historiés »

mardi, 14 février 2012

Claude Monet : La Pie

monet, la pie,impressionnisme,commentaires

Claude Monet - La Pie - 1869 - Mouvement impressionniste
Huile sur toile - 89 x 130 cm - Musée d’Orsay, Paris

 

.”.. Mais enfin c’est lui (Monet) qui a le plus clairement conçu cette quête de la lumière, qui l’a poursuivie avec obstination jusqu’à sa mort, et qui en a tiré d’exceptionnels chefs-d’œuvre.

Prenons l’un d’eux, La Pie. Rien de plus simple : un paysage de campagne sous la neige. Mais rien de plus subtil aussi : quelques troncs d’arbres, s’opposant aux talus sombres, établissent discrètement une sorte de grille géométrique et donnent au tableau sa solidité, tandis que le calme est souligné par la ligne de la haie, qui partage la surface en deux parties égales. 

Et sur tout cela s’étend une symphonie de blancs que le soleil fait briller jusqu’à bleuir les ombres, jusqu’à dorer insensiblement les parties lumineuses. La pie n’est pas seulement là pour introduire, dans tout cet éclat, une tache noire et bleue : elle apporte aussi une présence, qui suffit à chasser l’idée de désert et de mort qui menace tout paysage de neige.

Depuis le premier chef-d’œuvre, la page du mois de février dans les Très Riches heures du Duc de Berry, on en avait peint un grand nombre en France ou dans les Flandres, mais la toile de Monet est capable de les faire tous oublier.”

Histoire de l’art - Jacques Thuillier

 

thuillier.jpg



Publié dans Commentaires sur œuvres | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | | | Pin it! | | Dubois Jean-Pierre |

Les commentaires sont fermés.