Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Mise en scène du logotype | Page d'accueil | L'analogie »

mercredi, 29 juillet 2015

Pubs à connotations sexuelles

Pubs à connotations sexuelles à présent sur le site Jetudielacom.com

jetudielacom

 

 

 

 

 jetudielacom

L'actualité de la com sur la page FB J'étudie la com

 

 

Commentaires

C'est de pire en pire! Ils savent que les enfants ont accès à ces publicités, que ce soit par la télé, les affiches publicitaires? La société devient inconsciente ou complètement perverse? Bientôt, ils feront poser des gamines de 10 ans à poil! Parlons-en de ces pubs à connotation sexuelle! Ils ont oublié celle ou un homme et une femme simulent ce qui pourrait ressembler à une sodomie mais qui "en réalité" illustre la vente d'un pansement pour le dos... Pathétique, malsain et même très dégueu! Ils n'ont pas honte? Les enfants regardent entre un film et sa reprise, et banalisent sous l'oeil indifférent des parents.

Tous disent que le sexe fait vendre, mais n'y a t-il pas de limites? On se dit dans une société évoluée ou la femme est sois-disant "émancipée" mais je pense plutôt que l'ont fait marche arrière sans s'en rendre compte! Il n'y a pas pire époque que 2013 ou la femme est clairement considérée comme une poupée gonflable!

La femme est de plus en plus représentée comme un objet sexuel et elle ne s'en plains pas! Au contraire, ça lui plaît de passer pour une pouf! Je ne suis pas sexiste, je suis une femme et je constate ce que je vois autour de moi! ça me désole, il n'y a plus de respect!
Que certaines cessent de dire que les hommes ci, les hommes ça etc... Alors qu'elles savent très bien comment faire pour leur donner des pensées tordues et qu'elles sont les premières à avoir ces idées en tête!

Les relations hommes/femmes sont devenues superficielles, uniquement charnelles, on est attiré par la nouveauté, la fraîcheur, l'inaccessible! Et ensuite, on se demande pourquoi un mariage sur 3 finit en divorce, il n'y a rien d'étonnant! Les gens se marient pour faire comme tout le monde et à la première emmerde ou au premier ennui, ils divorcent sans se poser de question... La vie est trop courte, n'est-ce pas? C'est affreux, plus je grandis et plus je réalise à quel point notre société est pourrie (et je n'ai que 24 ans).

Écrit par : Lynn | jeudi, 31 janvier 2013

Merci de ce long commentaire personnel. Il est vrai que sexualité et violence (et parfois mélange des deux) se banalisent dans la société via les médias et la publicité. En tant que formateur je suis parfois surpris par l'adhésion aux images choquantes, machistes, dégradantes... de certains de mes étudiants (entre 18 et 25 ans). Concernant la pub, il existe une autorité de régulation l'ARPP dont l'efficacité est largement perfectible ! Mais dans un climat général de perte de repères et d'indifférence à l'égard de l'éthique, difficile de faire le procès de la pub qui n'est que la partie émergée d'une société malade.

Écrit par : jpDubs | jeudi, 31 janvier 2013

Je suis entièrement d'accord avec vous. Par ailleurs, je vous prie de m'excuser de m'être exprimée de façon assez "crue, j'ai parfois tendance à me laisser aller lorsqu'un sujet de société me choque.

Je suis assez surprise de lire que certains jeunes de 18 à 25 ans cautionnent ce genre d'images, mais d'un autre côté, il est vrai que la nouvelle génération est très influencée par internet et les médias, qui occupent une place majeure dans leur quotidien (quoique, 18 25 ans, si cela avait été des jeunes entre 13 et 18 ans, cela m'aurait sans doute moins choquée, surtout qu'eux aussi ont accès à tout et n'importe quoi, sans forcément avoir leurs parents derrière eux).

Notre société est effectivement malade et plus les années passent, plus je remarque à quel point certaines personnes ont tendance à idéaliser la vie de façon générale, en la comparant à ce qu'ils voient à la télévision. C'est dommage! Je suis pour les nouvelles technologies et le progrès mais il m'arrive souvent de me dire que si internet, facebook ou la télévision n'avaient pas existé, peut-être que le monde se porterait mieux... En tout cas, les précédentes générations ont bien survécus et on peut même dire qu'elles étaient heureuses, malgré un lourd vécu (guerres etc...)

Écrit par : Lynn | jeudi, 31 janvier 2013

Les commentaires sont fermés.