Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« 2013-01 | Page d'accueil | 2013-03 »

jeudi, 21 février 2013

La Mort de Sardanapale

Delacroix : La Mort de Sardanapale par Élisabeth Lièvre-Crosson

 

art,commentaires,delacroix,la mort de sardanapale,orientalisme,Élisabeth lièvre-crosson,comprendre la peinture

Delacroix - La mort de Sardanapale
1827 - Huile sur toile - 3,92 x 4,96 m - Musée du Louvre

 

Le sujet se réfère à la tragédie du poète anglais lord Byron, publiée en 1821 sous le titre de Sardanapalus.
Selon la légende, Sardanapale est un roi assyrien de Ninive (VIIe siècle av. J.-C.) qui vivait à Babylone et dont le nom grec est Assourbanipal.
Delacroix résume ainsi l’histoire : "Lors de la guerre civile, sa ville est cernée. Il décide de mettre le feu à son palais et se couche sur un lit superbe au sommet d’un immense bûcher, puis donne l’ordre d’égorger ses femmes, ses pages, jusqu’à ses chevaux et ses chiens favoris. Aucun des objets qui avaient servis à ses plaisirs ne devait lui survivre."

Le tableau est une évocation de l’Orient qui fascine tout le XIXe siècle. Delacroix donne toute sa démesure à ce théâtre fabuleux.

Le peintre reprend à Rubens (XVIIe siècle) son schéma de composition baroque. Il construit son tableau sur une spirale pour créer l’illusion d’un tourbillon qui se développe en diagonale. La lumière sert de guide. Épargnant Sardanapale, celle-ci descend en faisceau le long du lit et éclaire tragiquement la scène où chaque personnage torturé se d ébat. Les forces qui s’opposent suggèrent l’affolement général. On entre, on sort, on se cabre et on se cambre. La couleur rouge domine tout. Sans peindre de flamme ni de sang, Delacroix suggère avec le rouge le bûcher, la chaleur, le massacre. Victimes entre toutes, les femmes reçoivent toute la lumière.

Lorsqu’il expose ce tableau au Salon de 1827, Delacroix crée un véritable scandale. On lui reproche le désordre, la débauche de couleur, la passion débridée. Comme tous les romantiques, Delacroix pense que l’art doit "remuer les sentiments". Pour Baudelaire, son défenseur, il est "le plus suggestif de tous les peintres." D’emblée hostile au style classique officiel, le peintre n’est pas allé en Italie copier les antiques mais en Angleterre (1825) où il a pu voir le travail sur la couleur de Constable et de Turner, qui transposent à l’huile la technique de l’aquarelle. Il utilise une matière fluide pour les fonds, une pâte épaisse pour les premiers plans et a recours au "flochetage", un procédé qui juxtapose de petites touches de couleur pure sans chercher à respecter les contours des objets. Il peint les ombres en couleurs, joue de leurs contrastes et met en pratique les observations de Chevreul.

Élisabeth Lièvre-Crosson – Comprendre la peinture – Les Essentiels Milan 

 

Publié dans Commentaires sur œuvres | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : commentaires, delacroix, Élisabeth lièvre-crosson, la mort de sardanapale, romantisme |  Facebook | | | | Pin it! | | Dubois Jean-Pierre |

mercredi, 20 février 2013

Les termes performatifs

Les termes performatifs
Je vous autorise à partir. Je t'avertis. Je te promets.
Qu'ont en commun ces différentes expressions ?
Toutes trois sont des énoncés dits "performatifs" ou "actes de langage".
C'est-à-dire, que leur énoncé constitue simultanément l'acte auquel il se réfère.


Lorsque je dis : Je vous autorise à partir, je donne l'autorisation effective d'accomplir l'action de partir.
Je t'avertis, est une information mais peut également inquiéter voire effrayer celui à qui s'adressent ces paroles.
En disant : je te promets, je m'engage dès cet instant et pour l'avenir. Ainsi les "actes de langages" ne se contentent pas de dire une chose, ils font la chose et peuvent donc être considérés à juste titre comme des actes.

Les termes "performatifs" et "actes de langage" proviennent de l'anglais "performative" et "speech acts". Ils ont été créés par deux philosophes britanniques qui ont étudiés ces fonctions particulières du langage.
J.L. Austin (1911-1960) a publié en 1962 les résultats de ses travaux dans son ouvrage : Quand dire, c'est faire où il développe l’idée selon laquelle l’acte de parole est équivalent à un comportement. De son côté, J.R. Searle a publié en 1969 le livre : Les actes de langage.
J.L. Austin, représentant de la "philosophie analytique", appartient à l'École d'Oxford. Il a orienté ses recherches vers l'examen des règles du "langage ordinaire". Il a ainsi mis en lumière des énoncés qui non seulement décrivent ou constatent mais possèdent un pouvoir spécifique auquel il donna le nom de "performatif". Austin constate : "Avec certains mots une action est aussi accomplie, par exemple avec le "oui" du mariage."

Parler une langue, c'est agir conformément
à des règles préétablies.

Les deux philosophes proposent des théories très proches dont la base peut se résumer à parler une langue, c'est agir conformément à des règles préétablies. En effet, pour être efficaces, les "actes de langage" doivent s'inscrire dans le cadre de conventions sociales déterminées. Selon Austin, "Les ordres d'un subordonné sont, par exemple, sans effet".
Les termes "performatifs" mettent en évidence les liens qui unissent la langue et la culture. Le caractère obligatoire de l'énoncé "Je te promets" engage celui qui le prononce dans la mesure où il vit dans une société ayant fixé certaines règles et ayant attaché un sens et une valeur aux actes. "La convention sociale qui attache l'obligation à l'acte de promettre est inséparable de cet acte". (O. Ducrot, De Saussure à la philosophie du langage).

Selon les cas et les personnes concernées, le même énoncé "Je viendrai demain" peut être interprété comme une promesse ou comme une menace. Dans le premier cas l'interlocuteur attendra plein d'espoir dans le second cas il se préparera à un affrontement ou prendra la fuite.
Avertir, féliciter, menacer, promettre, remercier, ordonner, permettre, faire ses excuses, sont des termes performatifs.



Sources
Le Langage - Chantal Demonque - Profil Hatier
Histoire illustrée de la philosophie - Bryan Magee - Le Pré aux clercs



Publié dans Linguistique et Rédaction | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | | | Pin it! | | Dubois Jean-Pierre |

lundi, 18 février 2013

Citations d'artistes

Citations d'artistes


art,citations,citations d'artistes,naum gabo,véronèse,jacques monory,le caravage,grant wood,paul gauguin,van gogh,chris marker,hokusai,albrecht dürer,andy goldsworthy,giorgio de chirico,ingres,Émile bernard,rené magritte,paul klee,georges braque,pablo picasso,nicolas poussin,henri matisse,francis picabia,francis bacon,edward burne-jones,jean-michel basquiat,edward hopper

Paul Véronèse (1528-1588)
"Nous autres peintres, nous prenons les mêmes libertés que les poètes et les fous."

 

 

hopper1925-30.jpg

Edward Hopper (1882-1967)
"La seule qualité artistique qui survive est une vision personnelle du monde. Les techniques passent, la personnalité reste".


 

Basquiat_portrait_1985_Lizzie_Himmel.JPG

Jean-Michel Basquiat (1960-1988)
"Je ne pense pas à l’art quand je travaille. J’essaie de penser à la vie."



Edward Burne-Jones_portrait (1833-1898).jpg

Edward Burne-Jones (1833-1898)
“J’entends par tableau, un beau rêve romantique de quelque chose qui n’a jamais existé et n’existera jamais, dans une lumière plus belle que toutes celles qui ont jamais brillé, dans un lieu que personne ne peut définir ou se rappeler, seulement désirer.”


 

BACON-1979.jpg

Francis Bacon (1909-1992)
"Si on peut le dire, pourquoi s'embêter à le peindre ?"



francis_picabia(1879-1953).jpg

Francis Picabia (1879-1953)
"Notre tête est ronde pour permettre à la pensée de changer de direction"

 

 

derain-matisse(1905).jpg

Henri Matisse (1869-1954)
"Vous voulez faire de la peinture ? Commencez alors par vous couper la langue, car désormais vous ne devez vous exprimer qu'avec vos pinceaux".

 

 

bacon_autoportrait(1968).jpg

Francis Bacon (1909-1992)
“Pour être peintre aujourd'hui, il faut connaître l'histoire de l'art depuis la préhistoire jusqu'à nous. (…) L'art le plus grand renvoie toujours à la condition humaine."

 


poussin_1650.jpg

Nicolas Poussin (1594-1665)
"Autant que par la vue, la peinture doit être appréhendée par la pensée et le peintre doit donner à lire. (...) La peinture n'est autre qu'une idée des choses incorporelles".

 

 

Picasso 1906..jpg

Pablo Picasso (1881-1973)
"Tout acte de création est d'abord un acte de destruction".

 


hopper-chambre-au-bord-de-la-mer(1951).jpg

Edward Hopper (1882-1967)
"Peut-être ne suis je pas très humain. Mon désir consistait à peindre la lumière du soleil sur le mur d'une maison".

 

 

Braque.jpg

Georges Braque (1882-1963)
"L’art est fait pour troubler. La science rassure".

 

 

Paul_Klee_1911.jpg

Paul Klee (1879-1940)
"L'art est à l'image de la création. C'est un symbole, tout comme le monde terrestre est un symbole du cosmos".



delacroix (1837).jpg

Eugène Delacroix (1798-1863)
“Je plains les gens qui travaillent tranquillement et froidement. Il faut être hors de soi pour être 
tout ce qu’on peut être”. 

 

 

magritte_clairvoyance(1936).jpg

René Magritte (1898-1967)
"La valeur réelle de l'art est fonction de son pouvoir de révélation libératrice". 
Voir l'article La trahison des images.


 

emile_bernard_Lautrec.jpg

Émile Bernard (1868-1941)
"Trois opérations : Voir, opération de l’œil. Observer, opération de l’esprit. Contempler, opération de l’âme. Quiconque arrive à cette troisième opération entre dans le domaine de l’art".


 

ingres(1859).jpg

Ingres (1780-1867)
"C'est très beau, la photographie, mais il ne faut pas le dire."


 

de_chirico(1945).jpg

Giorgio De Chirico (1888-1978)
"Chaque objet a deux aspects. L'aspect commun qui est celui que nous voyons en général, et l'aspect fantomatique, métaphysique, que seuls de rares individus aperçoivent dans des moments de clairvoyance et de méditation métaphysique. Une œuvre d'art doit exprimer quelque chose qui n'apparaît pas dans sa forme visible."


 

Nadar_Delacroix.jpg

Eugène Delacroix (1798-1863)
"Malheur au tableau qui ne montre rien au delà du fini... Le mérite du tableau est l'indéfinissable : c'est justement ce qui échappe à la précision."



goldsworthyRiversandTidesWorking.jpg

Andy Goldsworthy (né en 1956)
"La véritable œuvre est le changement. (…) Le mouvement, le changement, la croissance et la destruction représentent la vie, la nature, les énergies que j'essaie d'atteindre dans mon travail. J'ai besoin de la surprise, de la résistance de l'endroit, des matériaux et du temps."
Voir la galerie Land Art 

 

 

Durer_fourrure_1500.jpg

Albrecht Dürer (1471-1528)
"Je ne sais pas ce qu'est la beauté. L'art véritable est dans la nature ; qui sait l'en extraire, le possède."


 

hokusai_autoportrait2.jpg

Hokusai (1760-1849)
"J'ai acquis vers l'âge de six ans l'habitude de dessiner (...), mais je n'ai rien fait de remarquable avant mes soixante-dix ans."

 

 

chris_marker_portrait.jpg

Chris Marker (1921-2012)
"La photo, c'est la chasse. C'est l'instinct de chasse sans l'envie de tuer. C'est la chasse des anges… On traque, on vise, on tire et clac ! Au lieu d'un mort, on fait un éternel."



matisse_studio_collioure.1905.jpg

Matisse - Studio à Collioure - 1905
“Pour mon sentiment, l’espace ne fait qu’un depuis l’horizon jusqu’à l’intérieur de ma chambre atelier ; et le bateau qui passe vit dans le même espace que les objets familiers autour de moi. Le mur de la fenêtre ne crée pas deux mondes différents.”

 

 

van_gogh_champ_ble(1889).jpg

Van Gogh - Champs de blé et cyprès - 1889
“Le devoir du peintre consiste à s’abîmer complètement dans la nature, à user de toutes ses facultés intellectuelles et à traduire tous ses sentiments dans son œuvre, afin de la mettre à la portée des autres.”

 

 

Gauguin 1893.jpg

Paul Gauguin (1848-1903)
"Un conseil : ne copiez pas trop d'après nature. L'art est une abstraction : tirez-la de la nature en rêvant devant."

 

 

grant_wood_american_gothis_1930.jpg

Grant Wood - American gothic - 1930
"J'ai réalisé que toutes les idées vraiment bonnes que j'aie jamais eues me sont venues quand j'étais en train de traire une vache."

 

 

caravage_corbeille(1596).jpg

Le Caravage - Corbeille de fruits - vers 1596
“Il me coûte autant de soins pour faire un tableau de fruits qu’un tableau de figures”



Monory_Tigre-n6.2009.jpg

Jacques Monory - Tigre N°6 Festin - 2009
“Cet insupportable événement de la mort, j’essaie de l’agrémenter du faste de la tragédie, le colorer de la froideur du roman noir, du thriller bleuté, du délire glacé d’un romantisme dérisoire”.
Voir la galerie Figuration narrative 



 

Naum Gabo - Constructed Head No. 2 , 1916.jpg

Naum Gabo (1890-1977)
Constructed head N° 2 - 1916
"Jusqu'à présent, les sculpteurs ont donné la préférence à la masse et n'ont pas ou quasiment pas porté leur attention sur une composante si importante de la masse qu'est l'espace. [...] Nous le considérons comme un élément absolument sculptural."


 

Publié dans Arts | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | | | Pin it! | | Dubois Jean-Pierre |

samedi, 16 février 2013

Alphabets Moyen-Age et Renaissance

Alphabets du Moyen-Age et de la Renaissance

 

lettrage,typo,alphabets moyen-age et renaissance

lettrage,typo,alphabets moyen-age et renaissance

lettrage,typo,alphabets moyen-age et renaissance

lettrage,typo,alphabets moyen-age et renaissance

lettrage,typo,alphabets moyen-age et renaissance

 

Publié dans Lettrage et Typographie | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook | | | | Pin it! | | Dubois Jean-Pierre |

Histoire de l'art et des styles - Patrick Weber

Histoire de l'art et des styles - Patrick Weber

Architecture, peinture, sculpture, de l'Antiquité à nos jours.

Histoire de l'art et des styles,Patrick Weber

 

Une vision panoramique de l'architecture, de la peinture, de la sculpture, de l'Antiquité à nos jours, en moins de 100 pages et pour 2 euros !

"L'essentiel de l'indispensable" (et réciproquement) dans la collection Repères.

Le saviez-vous ?
> Une "trompe" peut désigner autre chose que l'appendice nasal du pachyderme.
> Un "arc déprimé" ne signifie pas qu'il n'a pas le moral.
> L'Art nouveau... est plutôt ancien ! 
> Le Style pompier n'a rien à voir avec la caserne.
> Le Groupe Cobra n'a jamais charmé de serpents.

Dans son format réduit, cet ouvrage n'a d'autre ambition que de rappeler les grands repères qui ont jalonné l'aventure de l'art.

Extraits
Art déco, années 1920
Aussi appelées les Années folles, les années vingt constituent une époque méconnue. C'est surtout un âge d'or des arts décoratifs et de l'architecture.
Le style peut quelquefois apparaître confus mais il véhicule des lignes-forces : exotisme, féminité, opposition des courbes et des lignes droites ou encore recherche de l'élégance. 
L'architecture des loisirs est marquée par le style Art déco. C'est notamment le cas des cinémas, théâtres ou salles de concert. Voir galerie Affiches Art Déco


Groupe Cobra
Formé en 1948 à Paris. Son nom rappelle les pays d'origine de ses fondateurs : COpenhague, BRuxelles et Amsterdam. 
Parmi les artistes, citons Karel Appel, Asger Jorn ou Pierre Alechinsky.
Dans leur œuvre prédominent l'humour et l'impulsivité. La figure s'efface pour ne plus être qu'un souvenir de formes.



Publié dans Livres recommandés | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | | | Pin it! | | Dubois Jean-Pierre |

mardi, 12 février 2013

La Peau du Temps

La Peau du Temps - Photo Dominique Zoladz
 
 
le_reveur.jpg

Le rêveur

Avec cette série, Dominique Zoladz franchit une étape décisive dans son vocabulaire plastique.
Il se libère de ses amarres photographiques et nous propose des créations apatrides. Souvenons-nous des éclaboussures colorées de ses Mémoires Murales. Beaucoup s’interrogeaient : peinture ou photo ?
Avec Bomarzo, l'origine photographique ne faisait aucun doute mais la colorisation du noir et blanc créait une équivoque de la perception ; une troublante poésie selon les mots de l’artiste.
La Peau du Temps, quant à elle, rompt radicalement avec la représentation photographique.
Ces images sont autonomes et leur "cuisine" importe peu. Pour qui connaît le parcours de Zoladz, cette série est le prolongement logique d'une démarche artistique entamée depuis près de 20 ans.
Nous y retrouvons sa trinité adorée : temps, pierre et couleurs.

Confirmant ses précédentes recherches, l’artiste poursuit une démarche esthétique empreinte de baroquisme.
J’entends par là, profusion et ambiguïté. Profusion, c'est-à-dire prodigalité de signifiants.
A contre-courant d’un minimalisme "rabougri", Zoladz prend le risque de nous offrir, dans chacune de ses œuvres, une richesse de formes et de couleurs. Quant à l’ambiguïté, retenons l’étymologie ambigere, "être en discussion avec soi-même".
Et, les images de Zoladz résonnent et raisonnent avec notre mémoire.
Perception, réminiscences, remue-méninges… le décodage nous appartient. Don précieux que cette liberté d’interprétation.
En fait, avant d’être un photographe ou un plasticien, Dominique Zoladz est un poète, un artisan doué d'un rare savoir-voir.
Pour preuve, ses tous premiers travaux : des collages parfois surréalistes, toujours poétiques. Fidèle à sa vision métaphorique, ses créations récentes dégagent une poésie fragile comme des fresques anciennes.
Une peau du temps sur le point de tomber en poussière, de tomber en oubli. Icônes évanescentes…

A propos de la fascination de l'artiste pour la statuaire, ce texte de Grégory de Sand apporte un écho. "La beauté, nous ignorons ce qu'elle est, les bibliothèques regorgent de livres qui tentent d'apporter la réponse.
Mais nous nous heurtons à une grâce de marbre qui, malgré les traces d'usure, nous contemple depuis la nuit des temps et suggère en nous le début de la réponse.”


Probablement, Zoladz recherche t-il aussi la solution à l’énigme de la beauté. Sa réponse, suggérée et provisoire, est toute en générosité sincère.
J’emprunterai, pour conclure, ces quelques mots à Christian Bobin : "Parler de peinture ce n’est pas comme parler de littérature. C’est beaucoup plus intéressant. Parler de peinture c'est très vite en finir avec la parole, très vite revenir au silence”.
Un silence contemplatif.



Voir l'album La Peau du Temps.

Voir le blog de Dominique Zoladz.



Publié dans Photographie | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : photo, zoladz, la peau du temps |  Facebook | | | | Pin it! | | Dubois Jean-Pierre |

lundi, 11 février 2013

JP Dubs since 2006... et ça continue

medium_jp_lunettes.2.jpg

JP Dubs since 2006... et ça continue

Concepteur rédacteur multispécialiste, je suis formateur en communication visuelle et écrite, création publicitaire et arts visuels depuis 2004.
Je collabore actuellement avec l'ISCOM de Lyon (depuis 8 ans) et STUDIO M à Limonest (depuis 4 ans).
Je totalise plus de 20 ans d'expérience en communication et publicité, d'abord D.A puis C.R. D'où mon intérêt pour les images et les mots et leurs rapports..
J'ai créé ce blog "pédagogique" en février 2006 à l'intention de mes "étudiants" et des visiteurs occasionnels intéressés par l'image et la construction du sens (pour faire court).
Après des débuts modestes, 360 visiteurs pour le mois de mai 2006, c'est à présent près de 1000 visiteurs qui journellement viennent "picorer" sur quelques unes de mes 339 notes et galeries... et je ne compte pas en rester là !
Je reçois régulièrement des commentaires sympathiques et encourageants m'incitant à la poursuite de cette tâche aussi passionnante qu'astreignante. Et puis, côté référencement, j'ai quelques sources de fierté !    

Alors merci à tous, visiteurs réguliers et surfeurs aléatoires et à très bientôt pour de nouveaux sujets.

| Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook | | | | Pin it! | | Dubois Jean-Pierre |

samedi, 09 février 2013

Portraits

Portraits

L'art du portrait est celui de la capture de la ressemblance physique et/ou psychologique du modèle.

 

art,portraits,fayoum,

Fayoum - Jeune garçon - 138 - 161 ap. J.-C.

 

art,portraits,fayoum,klimt,adèle bloch-bauer

Jean II "Le Bon" - vers 1359

 

art,portraits,fayoum,klimt,adèle bloch-bauer

Fouquet - Charles VII - 1448-1450

 

art,portraits,fayoum,klimt,adèle bloch-bauer

FouquetAgnès Sorel

 

art,portraits,pei ming,obama,suzanne valadon,marie coca et sa fille,derain,matisse,manet,berthe morisot,monet,la capeline rouge (camille monet),nadar,georges sand,delacroix,chopin,géricault,la monomane de l'envie,boucher,madame de pompadour,velasquez,innocent x,philippe de champaigne,richelieu,raphaël,balthazar castiglione,bellini,le doge leonardo loredan,fayoum,fouquet,agnès sorel,charles vii,jean ii "le bon",klimt,adèle bloch-bauer

Piero della FrancescaDuc d'Urbino - 1464-1466

 

art,portraits,fayoum,klimt,adèle bloch-bauer

Bellini - Le doge Leonardo Loredan - 1501

 

art,portraits,fayoum,klimt,adèle bloch-bauer

Raphaël - Balthazar Castiglione - vers 1515

 

art,portraits,pei ming,obama,suzanne valadon,marie coca et sa fille,derain,matisse,manet,berthe morisot,monet,la capeline rouge,camille monet,nadar,georges sand,delacroix,chopin,géricault,la monomane de l'envie,boucher,madame de pompadour,velasquez,innocent x,philippe de champaigne,richelieu,raphaël,balthazar castiglione,bellini,le doge leonardo loredan,fayoum,fouquet,agnès sorel,charles vii,jean ii "le bon",klimt,adèle bloch-bauer,jeune orpheline au cimetière,baudelaire,piero della francesca,duc d'urbino

RubensPortrait de Clara Serena - 1615-1616

 

art,portraits,pei ming,obama,van dyck,suzanne valadon,marie coca et sa fille,derain,matisse,manet,berthe morisot,monet,la capeline rouge,camille monet,nadar,georges sand,delacroix,chopin,géricault,la monomane de l'envie,boucher,madame de pompadour,velasquez,innocent x,philippe de champaigne,richelieu,raphaël,balthazar castiglione,bellini,le doge leonardo loredan,fayoum,fouquet,agnès sorel,charles vii,jean ii "le bon",klimt,adèle bloch-bauer,jeune orpheline au cimetière,baudelaire,piero della francesca,duc d'urbino

Van DyckPortrait de Cornelis van der Geest - 1620

 

art,portraits,fayoum,klimt,adèle bloch-bauer

Philippe de Champaigne - Richelieu - 1635

 

art,portraits,fayoum,klimt,adèle bloch-bauer

Velasquez - Innocent X - 1650

 

art,portraits,fayoum,klimt,adèle bloch-bauer

Boucher - Madame de Pompadour - 1756

 

art,portraits,pei ming,obama,suzanne valadon,marie coca et sa fille,derain,matisse,manet,berthe morisot,monet,la capeline rouge,camille monet,nadar,georges sand,delacroix,chopin,géricault,la monomane de l'envie,boucher,madame de pompadour,velasquez,innocent x,philippe de champaigne,richelieu,raphaël,balthazar castiglione,bellini,le doge leonardo loredan,fayoum,fouquet,agnès sorel,charles vii,jean ii "le bon",klimt,adèle bloch-bauer,jeune orpheline au cimetière,baudelaire,piero della francesca,duc d'urbino

RigaudPortrait de Louis XIV en grand costume - 1701

 

art,portraits,fayoum,klimt,adèle bloch-bauer

GéricaultLa monomane de l'envie - 1822

 

art,portraits,pei ming,obama,suzanne valadon,marie coca et sa fille,derain,matisse,manet,berthe morisot,monet,la capeline rouge (camille monet),nadar,georges sand,delacroix,chopin,géricault,la monomane de l'envie,boucher,madame de pompadour,velasquez,innocent x,philippe de champaigne,richelieu,raphaël,balthazar castiglione,bellini,le doge leonardo loredan,fayoum,fouquet,agnès sorel,charles vii,jean ii "le bon",klimt,adèle bloch-bauer

DelacroixJeune orpheline au cimetière - 1824
"Tout commentaire à son sujet serait bien futile et désuet pour exprimer la beauté et la tristesse qui en émanent." Baudelaire

 

art,portraits,fayoum,klimt,adèle bloch-bauer

Delacroix - Chopin - 1838

 

art,portraits,fayoum,klimt,adèle bloch-bauer

Nadar - Georges Sand - 1864

 

art,portraits,fayoum,klimt,adèle bloch-bauer

Monet - La capeline rouge (Camille Monet) - 1870

 

art,portraits,fayoum,klimt,adèle bloch-bauer

Manet - Berthe Morisot - 1872

 

art,portraits,fayoum,klimt,adèle bloch-bauer

Derain - Matisse - 1905

 

art,portraits

Klimt - Adèle Bloch-Bauer I - 1907

 

art,portraits,fayoum,klimt,adèle bloch-bauer

Suzanne Valadon - Marie Coca et sa fille - 1913

 

portrait,andy warhol

Andy Warhol - Russell Means - 1976 (sioux Oglala, leader de l'American Indian Movement)

 

art,portraits,fayoum,klimt,adèle bloch-bauer

Pei Ming - Obama - 2008

 

Voir l'album Autoportraits

Voir la galerie Autoportraits avec modèle

 

 

mercredi, 06 février 2013

Helen Uter - Tarmac

Helen Uter - Tarmac - Huile sur toile - 162 x 114 cm

 

helen uter, tarmac,

Blog Helen Uter

 

| Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : helen uter, tarmac |  Facebook | | | | Pin it! | | Dubois Jean-Pierre |

lundi, 04 février 2013

Mariano Vargas

Mariano Vargas - Citations iconographiques


mariano_vargas_3graces.jpg

 

 

mariano_vargas_cleopatre.jpg

 

 

mariano_vargas_femme_hermine.jpg

 

 

mariano_vargas_lucrece.jpg


 

mariano_vargas_miroir.jpg


 

mariano_vargas_salomejpg.jpg


 

mariano_vargas_venus_miroir.jpg


Voir le site de Mariano Vargas

 



Publié dans Détournement, parodie et citation | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook | | | | Pin it! | | Dubois Jean-Pierre |