Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Magazines des collectivités locales | Page d'accueil | BD : les Maîtres du Noir & Blanc »

mardi, 15 avril 2014

10 règles pour écrire court pour le web

10 règles pour écrire court pour le web

Extrait de l'ouvrage d'Yves Agnès, Manuel de journalisme 
(page 393). 

 

1 – Découper un ensemble long en plusieurs textes.
Le journal électronique permet d’emboîter divers éléments en « couches » par des liens hypertextes qui sont autant de possibilités de s’intéresser à un aspect seulement du sujet.
Cette technique doit être utilisée en particulier pour présenter un dossier : plusieurs articles avec des sous-angles et des compléments.
Autre manière de faire : un court article sur l’essentiel, renvoyant à une « version longue » (une interview par exemple) ou un document de référence.

2 – Choisir un angle très précis pour chaque article.
Il permet de donner l’essentiel en peu de phrases.

3 – Sélectionner sévèrement les informations.
Ne retenir que ce qui est vraiment important. Privilégier toujours l’intérêt du plus grand nombre de personnes par rapport à des intérêts particuliers.

4 – Hiérarchiser fortement l’information, du plus important au moins important, avec un plan en « pyramide inversée ».

5 – Donner d’entrée de jeu le message essentiel.
Entrer immédiatement dans le vif du sujet et donc éviter toute espèce « d’introduction ». Il sera plus facile de rester dans l’angle.

6 – Écrire dense, donc supprimer redondance, répétitions, mots inutiles…

7 – Écrire précis, en choisissant des mots forts, chargés d’information et de sens, des mots justes et adaptés ; bannir les termes vagues ou approximatifs.

8 – Écrire concret, car les mots concrets sont les plus courts, éviter les abstractions, viser des mots de trois syllabes (dix signes) maximum.

9 – Faire des phrases simples (sujet – verbe – complément), avec une seule information, et courte (objectif : moins de 17 mots).

10 – Faire des paragraphes très courts.
S’obliger à choisir les informations essentielles pour réduire chaque développement. Raison supplémentaire : l’écran supporte mal les longs paragraphes ; une page-écran ne comporte pas plus d’une trentaine de lignes de 60 à 70 signes.

 

article Libé immigration.png

Exemple article sur Libération.fr

 

Nouvel Observateur

Exemple article sur Nouvelobs.com

 

Jean-Pierre Dubois

 

 

Publié dans Rédaction web | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : écrire pour le web, rédaction web |  Facebook | | | | Pin it! | | Dubois Jean-Pierre |

Les commentaires sont fermés.