Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Lettrages créatifs | Page d'accueil | Citations Roseau pensant »

samedi, 20 avril 2019

Magritte, la rhétorique des images

Magritte

"Chacun des tableaux de Magritte est un rébus où se jouent des figures de rhétorique, des déconstructions de signes, des ambivalences entre l'image et le mot... Son art est fait de collages déconstructifs." Pierre Sterckx

 

art,magritte,surréalisme,rhétorique des images,le jockey perdu

Le jokey perdu - 1926

 

art,magritte,surréalisme,rhétorique des images,le faux miroir
Le faux miroir - 1928

 

art,magritte,surréalisme,rhétorique des images,les amants

Les amants - 1928  Voir la galerie Le Baiser dans l'art

 

art,magritte,surréalisme,rhétorique des images,la trahison des images

La trahison des images - 1928-1929

 

art,magritte,surréalisme,rhétorique des images,la condition humaine

La condition humaine - 1935

 

art,magritte,surréalisme,rhétorique des images,clairvoyance
Clairvoyance - 1936

 

art,magritte,surréalisme,rhétorique des images,la durée poignardée
La durée poignardée - 1939

 

art,magritte,surréalisme,rhétorique des images,l'appel des cimes

L'appel des cimes - 1942

 

art,magritte,surréalisme,rhétorique des images,l'appel des sommets

L'appel des sommets - 1942

 

art,magritte,surréalisme,rhétorique des images,les valeurs personnelles

Les valeurs personnelles - 1952

 

art,magritte,surréalisme,rhétorique des images,golconde
Golconde - 1953

 

art,magritte,surréalisme,rhétorique des images,l'empire des lumières
L'Empire des lumières - 1954

"Pour moi, la conception d'un tableau, c'est une idée d'une chose ou de plusieurs choses, qui peuvent devenir visibles par ma peinture. Il est entendu que toutes les idées ne sont pas des conceptions de tableaux. il faut qu'une idée soit suffisamment stimulante pour que je m'applique à peindre la chose ou les choses dont j'ai eu l'idée. La conception d'un tableau, c'est-à-dire l'idée, n'est pas visible dans le tableau. Une idée ne saurait être vue par les yeux. Ce qui est représenté dans un tableau, c'est ce qui est visible, c'est la chose ou les choses dont il a fallu avoir l'idée. Ainsi, ce qui est représenté dans le tableau l'Empire des lumières, ce sont les choses dont j'ai eu l'idée, c'est-à-dire, exactement, un paysage nocturne et un ciel tel que nous le voyons en plein jour. Le paysage évoque la nuit et le ciel évoque le jour. Cette évocation de la nuit et du jour me semble douée du pouvoir de nous surprendre et de nous enchanter. J'appelle ce pouvoir la poésie."

 

 

Publié dans Art du XXe siècle | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : art, magritte, surréalisme, rhétorique des images |  Facebook | | | | Pin it! | | Dubois Jean-Pierre |

Écrire un commentaire