Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 19 mai 2014

Monory : Meurtre N°1

Monory : Meurtre N°1

monory,meutre n°1,figuration narrative,commentaires

Jacques Monory - Meurtre N°1 - 1968 - Mouvement de la Figuration narrative
Acrylique sur toile - 162,5 x 391 cm  
Institut d'Art Contemporain - Villeurbanne

 

Monory dépeint la violence de la vie quotidienne dans sa série intitulée “Meurtres”.
Il réalise en 1968 plus de 10 toiles sur ce sujet. Cette œuvre est composée de trois parties dont seules deux sont immédiatement perceptibles par le spectateur : à droite l’homme blessé au ventre dont l’identité est voilée par un rectangle sur les yeux, image de l’anonymat, et au centre la scène de rue où une femme parle à une personne assise dans sa voiture et où des enfants jouent sur le trottoir.
La troisième partie sur la gauche montre une main, peut-être de femme (bague), avec le doigt appuyé sur la détente.
Ces trois images successives sont reliées par la trajectoire de la balle qui brise le tableau central, celui de la vie quotidienne sans que la vie de la rue ne s’en préoccupe, scène classique de l’indifférence citadine.
Ce meurtre, un fait politique ou social, est traité comme une séquence de film policier, de thriller américain, par son montage et son cadrage cinématographique.
Ce procédé donne une image distanciée, anonyme, froide, impersonnelle et angoissante de l’événement que la couleur bleue accentue.

Comprendre et reconnaître les mouvements dans la peinture
Patricia Fride, R. Carrassat, Isabelle Marcadé

 

monory,meutre n°1,figuration narrative,commentaires



Publié dans Commentaires sur œuvres | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : monory, figuration narrative, meutre n°1 |  Facebook | | | | Pin it! | | Dubois Jean-Pierre |