Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 28 avril 2019

Photographes publicitaires

Photographes publicitaires
 
 
medium_Avedon_hermes_04_3.2.jpg

Richard Avedon - Hermès (2004).

medium_bourdin_brooklin_bridge.jpg

Guy Bourdin - Brooklin bridge.

medium_Daniloff_DimitriFestina.jpg

Dimitri Daniloff - Festina.

medium_Gillet-Francois-1995.jpg

François Gillet - Bonne Maman (1995).

medium_goude_chanel5.jpg

Jean-Paul Goude - Chanel N°5 (1999).

medium_goude-GL_lingerie.jpg

Jean-Paul Goude - Galeries Lafayettes - Lingerie (2002) Voir la pubs Galeries Lafayette

medium_Gouby_RATP3.jpg

Marc Gouby - RATP.

medium_Halvarsson_diesel_nature_04.jpg

Henrik Halvarsson - Diesel Nature (2004).

medium_JouanneauDaniel_Chanel5_77_.jpg

Daniel Jouanneau - Chanel 5 (1977).

medium_Karstens_Dirk.jpg

Dirk Karstens - Gordon's London Dry gin.

medium_Knaup_lindt.jpg

Peter Knaup - Lindt.

medium_Knight_dior_06.jpg

Nick Knight - Dior (2006).

medium_Knight_dune.jpg

Nick Knight - Dior Dune.

medium_LaChapelle_iceberg_04_01.jpg

David LaChapelle - Iceberg (2004).  Voir la galerie David LaChapelle

medium_LaChapelle_iceberg_04.jpg

David LaChapelle - Iceberg (2004). Voir la galerie David LaChapelle


lavazza_venise.png

Leibovitz Annie - Lavazza (2009).

medium_Les_Guzman_Kokai.jpg

Les Guzman - Kokaï.

medium_Lippmann_cartier.jpg

Peter Lippmann - Cartier.

medium_Lippmann_chianti.jpg

Peter Lippmann - Chianti.

medium_Luttens_Shiseido1985.jpg

Serge Lutens - Shiseido (1985).

medium_MacKay_diesel_workhard_4.jpg

Finlay MacKay - Diesel Workhard.

medium_Matussiere_Aubade11.jpg

Bernard Matussière - Aubade.

medium_MATUSSIERE_GlenTurner1.jpg

Bernard Matussière - Glen Turner.

medium_Mocafico_ParisYSL.jpg

Guido Mocafico - YSL Paris.

medium_Mondino-jpgaultier.jpg

Jean-Baptiste Mondino - Jean-Paul Gaultier.

medium_Sarah_Moon_Cacharel69.jpg

Sarah Moon - Cacharel (1969).

medium_Olaf_lavazza_2004_6.jpg

Erwin Olaf - Lavazza (2005).

medium_bourdin_brooklin_bridge.jpg

Eugenio Recuenco - Lavazza (2007).

medium_bourdin_brooklin_bridge.jpg

Eugenio Recuenco - Custo.

medium_bourdin_brooklin_bridge.jpg

Alexandre Salgado - Petrobas.

medium_Sieff_YSL1971.jpg

Jeanloup Sieff - Yves Saint Laurent (1971).

medium_Sullivan_Cleo.jpg

Cléo Sullivan - Alain Mikli.

medium_Sundsbo_hermes_05_3.jpg

Solve Sundsbo - Hermès (2005).

medium_Sundsbo_ysl_kate_moss_1.jpg

Solve Sundsbo - YSL Opium.

medium_Toscani_benetton.jpg

Oliviero Toscani - Benetton.

medium_vives_zubrowka.jpg

Jean-Marie Vives - Vodka Zubrowka.

medium_bourdin_brooklin_bridge.jpg

Ellen Von Unwerth - Lavazza (2006).

 

Voir la galerie David LaChapelle

 

 

mercredi, 17 avril 2019

La troublante poésie de Bomarzo

Bomarzo, il bosco sacro
 
«Vous qui allez par le monde désireux de voir hautes et stupéfiantes merveilles venez ici où sont faces horribles éléphants lions ours orques et dragons».
 

bomarzo,zoladz,photo
Bomarzo - La gueule du démon


La série de photos consacrée au jardin de Bomarzo, de Dominique Zoladz, témoigne d'une double rencontre.
La première, formelle et magique, entre l’Antiquité étrusque et la Renaissance, à travers ces divinités, chimères et dragons, sculptés au XVIe siècle.
La seconde, esthétique, par le choc émotionnel émanant d’un lieu magique sur la sensibilité et l'imagination d'un artiste plasticien.

Car le parcours statuaire du bosco sacro, orchestré par le seigneur Orsini, est un stupéfiant lexique mythologique et symbolique.
Une merveille, dans le sens premier du mot : une miribilia, une chose étonnante et admirable, parfaitement captée dans cette série d'images.


bomarzo,zoladz,photo

Bomarzo - La maison qui penche


La démarche artistique de Dominique Zoladz est particulièrement sensible, révélatrice de sens.
En vérité, le créateur ne cherche pas à nous re-présenter la réalité, la perception naturelle du lieu et des objets, «l’impression», mais plutôt le phénomène mental secondaire, son «souvenir».
Ainsi, nous errons dans le labyrinthe des réminiscences de l’artiste.
En nous, d’obscures forces agissent et stimulent nos émotions.
Au fil de nos visions, notre esprit effectue un travail secret et suggestif. Avec une économie de moyens maîtrisée, Dominique Zoladz illustre à la lettre les propos de Kandinsky : «En général, la couleur est un moyen d’influencer l’âme de manière directe.»

 

bomarzo,zoladz,photo,la sirène

Bomarzo - La nourrice



Les conventions, notre culture, nous ont conditionné à regarder l'objet photographique comme une représentation de la réalité : image réelle, évidente, univoque, fait irrécusable.
Or, face à ces «pictographies», nous sommes mystifiés !
Notre œil est trompé. «Combien d’hommes profondément distraits pénétrèrent dans des trompe-l’œil et ne sont pas revenus.» (Jean Cocteau)


En choisissant une technique de colorisation éminemment subjective, le créateur a opté pour une idéalisation,une théâtralité. Il joue de l’équivoque du noir et blanc de la photo et des encres colorées pour créer chez l’observateur une sensation curieuse, un hiatus de la perception, des aller-retours “réalité-illusion”, débouchant sur un phénomène de “relief” et de “profondeur”.
À l’objectivité de l’appareil photo, le plasticien a juxtaposé par la colorisation son affectivité et son doute.

Nous sommes, me semble-t-il, en présence d’une approche esthétique baroque, hautement ambiguë, du latin ambigere, “être en discussion avec soi-même”.

Jean-Pierre Dubois

 

bomarzo,zoladz,photo
Bomarzo - La grande bouche

 

bomarzo,zoladz,photo
Bomarzo - La harpie

 

bomarzo,zoladz,photo
Bomarzo - Sphinge

 

bomarzo,zoladz,photo
Bomarzo - La sirène

 

bomarzo,zoladz,photo
Bomarzo - Les géants

 

bomarzo,zoladz,photo
Bomarzo - L'arbre pierre

 

bomarzo,zoladz,photo
Bomarzo - L'éléphant d'Hannibal

 

bomarzo,zoladz,photo
Bomarzo - L'éléphant et le légionnaire

 

 

L'album Bomarzo sur le site de Dominique Zoladz


Voir la galerie Mémoires murales : photos de Dominique Zoladz



Publié dans Photographie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : bomarzo, zoladz, photo |  Facebook | | | | Pin it! | | Dubois Jean-Pierre |

jeudi, 11 avril 2019

David LaChapelle : beau ou laid ?

Les photos kitsch et glamour de David LaChapelle

 

Talentueux et dérangeant, David LaChapelle, né en 1963, crée des images décalées, acides, colorées, contrastées, provocantes, kitsch, glamour, porno soft, aux effets synthétiques et artificiels...

photo,david lachapelle,diesel
Pub Diesel


Bien entendu, nous ne sommes plus dans le registre du beau et du laid !
Mais qu'en pensons-nous réellement ?
Quelle(s) valeur(s) attribuons-nous à ces images ?
Héritier d'Andy Warhol et du Pop Art, balançant entre iconographie classique et pornographie, David LaChapelle nous entraîne dans ses visions moitié rêve, moitié cauchemar.
Pub, clip, magazines de mode, portraits, couverture de CD, affiches de films... son univers exubérant aux couleurs saturées se veut ancré dans son temps, entre New York et Los Angeles.

Et vous, franchement, vous en pensez quoi ?
N'hésitez pas à ajouter votre commentaire.

amanda.jpg

Warhol's amanda as marilyn (2002).

 

Xenophobia_1997.jpg

Xenophobia - 1997

Pamela_Voluptuous_Attentions_2001.jpg

Pamela Anderson - Voluptuous attentions - 2001

lavazza_2002.jpg

Calendrier et pub Lavazza - 2002

lavazza_calendar2002(4).jpg

Calendrier et pub Lavazza - 2002

toriamos98.jpg

Tori Amos - 1998

madonna98.jpg

Madonna - 1998

kahula.jpg

Pub Kahlua.

midori.jpg

Pub Midori.

motorola.jpg

Pub Motorola.

phillipmorris.jpg

Pub Phillip Morris.

 

Voir d'autres photos de David LaChapelle sur mon Pinterest

Publié dans Photographie | Lien permanent | Commentaires (7) | Tags : photo, david lachapelle, kitsch, glamour |  Facebook | | | | Pin it! | | Dubois Jean-Pierre |

mardi, 12 février 2013

La Peau du Temps

La Peau du Temps - Photo Dominique Zoladz
 
 
le_reveur.jpg

Le rêveur

Avec cette série, Dominique Zoladz franchit une étape décisive dans son vocabulaire plastique.
Il se libère de ses amarres photographiques et nous propose des créations apatrides. Souvenons-nous des éclaboussures colorées de ses Mémoires Murales. Beaucoup s’interrogeaient : peinture ou photo ?
Avec Bomarzo, l'origine photographique ne faisait aucun doute mais la colorisation du noir et blanc créait une équivoque de la perception ; une troublante poésie selon les mots de l’artiste.
La Peau du Temps, quant à elle, rompt radicalement avec la représentation photographique.
Ces images sont autonomes et leur "cuisine" importe peu. Pour qui connaît le parcours de Zoladz, cette série est le prolongement logique d'une démarche artistique entamée depuis près de 20 ans.
Nous y retrouvons sa trinité adorée : temps, pierre et couleurs.

Confirmant ses précédentes recherches, l’artiste poursuit une démarche esthétique empreinte de baroquisme.
J’entends par là, profusion et ambiguïté. Profusion, c'est-à-dire prodigalité de signifiants.
A contre-courant d’un minimalisme "rabougri", Zoladz prend le risque de nous offrir, dans chacune de ses œuvres, une richesse de formes et de couleurs. Quant à l’ambiguïté, retenons l’étymologie ambigere, "être en discussion avec soi-même".
Et, les images de Zoladz résonnent et raisonnent avec notre mémoire.
Perception, réminiscences, remue-méninges… le décodage nous appartient. Don précieux que cette liberté d’interprétation.
En fait, avant d’être un photographe ou un plasticien, Dominique Zoladz est un poète, un artisan doué d'un rare savoir-voir.
Pour preuve, ses tous premiers travaux : des collages parfois surréalistes, toujours poétiques. Fidèle à sa vision métaphorique, ses créations récentes dégagent une poésie fragile comme des fresques anciennes.
Une peau du temps sur le point de tomber en poussière, de tomber en oubli. Icônes évanescentes…

A propos de la fascination de l'artiste pour la statuaire, ce texte de Grégory de Sand apporte un écho. "La beauté, nous ignorons ce qu'elle est, les bibliothèques regorgent de livres qui tentent d'apporter la réponse.
Mais nous nous heurtons à une grâce de marbre qui, malgré les traces d'usure, nous contemple depuis la nuit des temps et suggère en nous le début de la réponse.”


Probablement, Zoladz recherche t-il aussi la solution à l’énigme de la beauté. Sa réponse, suggérée et provisoire, est toute en générosité sincère.
J’emprunterai, pour conclure, ces quelques mots à Christian Bobin : "Parler de peinture ce n’est pas comme parler de littérature. C’est beaucoup plus intéressant. Parler de peinture c'est très vite en finir avec la parole, très vite revenir au silence”.
Un silence contemplatif.



Voir l'album La Peau du Temps.

Voir le blog de Dominique Zoladz.



Publié dans Photographie | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : photo, zoladz, la peau du temps |  Facebook | | | | Pin it! | | Dubois Jean-Pierre |

mardi, 02 août 2011

Zoladz : Château d'Eze ruiné

Photographies argentiques de Dominique Zoladz


Images de ruines, vision méditative, allégorie d'une irréversible entropie. Prétexte à un jeu plastique de plans creusant l'image, dédale d'ombres et de lumières, d'espaces intérieurs et extérieurs. Dialogue des pleins et des vides, des courbes et des droites dans des compositions au géométrisme rigoureux. Et pour paraphraser Chateaubriand : Vanité des grandeurs humaines parmi ce château dévasté...

 

zoladz_chateau_eze_1.jpg

zoladz_chateau_eze_2.jpg

zoladz_chateau_eze_3.jpg

zoladz_chateau_eze_4.jpg

zoladz_chateau_eze_5.jpg

zoladz_chateau_eze_6.JPG

 

Même série en N&B

 



Publié dans Photographie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : zoladz, ruines, château d'eze, photo |  Facebook | | | | Pin it! | | Dubois Jean-Pierre |

dimanche, 25 octobre 2009

Tes yeux embryonnaires by Sarah Ung

Magnifique travail d'une jeune étudiante en Arts Visuels, Sarahthoustra Hunc alias Sarah Ung.

 

södermalm.jpg

"Les images ont deux manières de captiver : par ce qu’elles contiennent
de beauté et par ce qu’elles conservent de pensée."

Leroi-Gourhan

 

 

 

Publié dans Photographie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : photo, ung |  Facebook | | | | Pin it! | | Dubois Jean-Pierre |