Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 12 mai 2019

Pop Art

Le Pop Art, simple témoin de la société de consommation

 

art du xxe siècle,pop art,Robert Rauschenberg,richard hamilton,robert indiana,roy lichtenstein,mel ramos

Robert Rauschenberg - Untitled, combine painting -  1955 

 

Le contexte du populart art

Le pop art, forme abrégée de popular art, désigne une production artistique britannique et américaine inspirée par la culture populaire entre 1955 et 1970. Ce style, perçu comme l'art impérialiste américain, présente un constat simple de la consommation (stéréotypes, stars, nourritures, etc.).
Facilement reconnaissable, le pop art minimise l'expression personnelle, intègre l'environnement et s'exprime dans l'art, la musique et la danse.

Il constitue un véritable phénomène de société, reçoit un large accueil et se démarque de l'imagerie hermétique et des accents passionnés de l'expressionnisme abstrait.
La pratique du ready-made et du happening, prolongement des spectacles dadaïstes, place le pop art dans la lignée de Dada et le mouvement reconnaît Robert Rauschenberg comme précurseur avec sa série des combine paintings.

Les caractéristiques plastiques du Pop art

Les artistes expérimentent les procédés techniques les plus récents de l'industrie et du commerce : la peinture acrylique, le collage sur toile de matériaux étrangers à la peinture, et la sérigraphie.
La figuration s'inspire de la publicité, des magazines, de la télévision et de la bande dessinée (comics). Les peintres ne distinguent pas le bon du mauvais goût. L'art témoigne du monde moderne quotidien des objets ménagers, de la publicité, des vedettes et du rebut.
Les peintres utilisent le cadrage frontal et les vues perspectives. Les toiles apparaissent simples et lisibles. Les personnages et les objets sont parés de couleurs vives et souvent dissonantes de la publicité et donnent une nouvelle approche de la réalité.
(Comprendre et reconnaître les mouvements dans la peinture. Page 172)

 

art,pop art,paolozzi

Eduardo Paolozzi - Real gold - 1949

 

art,art du xxe siècle,pop art,andy warhol,tom wesselmann,wolf vostell,james rosenquist,evelyne axell,robert rauschenberg,richard hamilton,robert indiana,roy lichtenstein,mel ramos

Jasper JohnsTarget with 4 faces - 1955 

 

art du xxe siècle,pop art,Robert Indiana,roy lichtenstein,mel ramos

Richard HamiltonJust what is it that makes today's homes so different, so appealing ? - 1956

 

 

art,art du xxe siècle,pop art,Jasper Johns,andy warhol,tom wesselmann,wolf vostell,james rosenquist,evelyne axell,robert rauschenberg,richard hamilton,robert indiana,roy lichtenstein,mel ramos

Jasper JohnsThree flags -  1958

 

art du xxe siècle,pop art,evelyne axell,robert rauschenberg,richard hamilton,robert indiana,roy lichtenstein,mel ramos

James Rosenquist - I love you with my Ford - 1961

 

art du xxe siècle,pop art,mel ramos

Roy Lichtenstein - Blam - 1962

Roy Lichtenstein emprunte le style pictural des bandes dessinées populaires américaines (comic strips) : couleurs criardes, procédés industriels d'impression mis en valeur (on voit la trame), onomatopées. Il est élu "plus mauvais peintre de l'année" par la revue Vogue, ce qui illustre l'ambiguïté du pop art, Andy Warhol ayant lui-même commencé sa carrière comme graphiste publicitaire dans cette revue. Le détournement du style BD est pourtant une trouvaille. (Télérama hors série)

 

art du xxe siècle,pop art,wolf vostell,james rosenquist,evelyne axell,robert rauschenberg,richard hamilton,robert indiana,roy lichtenstein,mel ramos

Tom Wesselmann - Nature morte N°30 - 1962

 

art,pop art,pauline boty

Pauline Boty - The only blonde in the world - 1963  Voir d'autres Marilyn

 

art,pop art,rauschenberg,

Robert Rauschenberg - The Tracer - 1963

 

art du xxe siècle,pop art,tom wesselmann,wolf vostell,james rosenquist,evelyne axell,robert rauschenberg,richard hamilton,robert indiana,roy lichtenstein,mel ramos

Andy WarholMona Lisa - 1963

Voir d'autres citations et détournements de la Joconde

 

art,art du xxe siècle,pop art,jasper johns,andy warhol,tom wesselmann,wolf vostell,james rosenquist,evelyne axell,robert rauschenberg,richard hamilton,robert indiana,roy lichtenstein,mel ramos

Robert RauschenbergWinward -  1963

 

Wesselmann_baignoire3(1963).jpg

Tom WesselmannBaignoire N°3 - 1963

 

art,pop art,richard linder,
Richard Linder - The Street - 1963

 

warhol_marylin(64).jpg

Andy WarholMarylin - 1964 Voir d'autres Marilyn

 

art du xxe siècle,pop art,james rosenquist,evelyne axell,robert rauschenberg,richard hamilton,robert indiana,roy lichtenstein,mel ramos

Robert Rauschenberg - Retroactive I - 1964 

 

art du xxe siècle,pop art,robert rauschenberg,richard hamilton,robert indiana,roy lichtenstein,mel ramos

Evelyne Axell - Ice cream -  1964 

 

art,pop art,kitaj

Ronald Kitaj - Ohio gang -  1964 

 

pop art,mel ramos,

Mel Ramos - 1965

 

 

art,art du xxe siècle,pop art,andy warhol,tom wesselmann,wolf vostell,james rosenquist,evelyne axell,robert rauschenberg,richard hamilton,robert indiana,roy lichtenstein,mel ramos

Tom WesselmannGreat american nude - 1965

 

art du xxe siècle,pop art,Roy Lichtenstein,mel ramos

Robert Indiana - 1966

 

art,pop art,richard linder,

Richard Linder - Ice - 1966

 

art,pop art,george segal

George Segal - Movie house - 1966-1967

 

art,pop art,tom wesselmann,

Tom Wesselmann - Smoker1 (Mouth 12) - 1967

 

art du xxe siècle,pop art,tom wesselmann,wolf vostell,james rosenquist,evelyne axell,robert rauschenberg,richard hamilton,robert indiana,roy lichtenstein,mel ramos

Andy Warhol - Electric chair - 1967

 

art du xxe siècle,pop art,james rosenquist,evelyne axell,robert rauschenberg,richard hamilton,robert indiana,roy lichtenstein,mel ramos

Wolf Vostell - Miss America - 1968

 

art,pop art,tom wesselmann,

Tom Wesselmann - Bedroom painting #8 - 1968

 

art,pop art,allen jones

Allen Jones - Table - 1969

 

art,pop art,mel ramos,coca cola
Mel Ramos - Coca Cola - 1972

 

art,pop art,,lichtenstein,
Roy Lichtenstein - Still life with cristal bowl - 1973

 

art,pop art,mel ramos,

Mel Ramos - Touche boucher - 1973

 

art,pop art,andy warhol,skull

Andy Warhol - Skull - 1976

 

art,pop art,andy warhol,russell means
Andy Warhol - Russell Means - 1976 (sioux Oglala, leader de l'American Indian Movement)

 

 

D'autres exemples du Pop Art sur mon Pinterest

 

vendredi, 10 mai 2013

Etymologie : le palimpseste

Le palimpseste
 
 

palimpseste,villeglé

Jacques Villeglé - 122 rue du Temple - 14 avril 1965
 
 
 

palimpseste,villeglé,

Jacques Villeglé - 1965

 

 

palimpseste,zoladz

Dominique Zoladz - Vintimille   Voir la galerie photos

 

 

Le palimpseste désigne un manuscrit sur parchemin dont on a fait disparaître l'ancienne écriture, pour écrire de nouveau.

 
Le terme qui date du XVIe siècle provient du latin palimpsestus lui-même issu du grec palimpsêsto, "gratté de nouveau".
Palin : "à nouveau" et Psân :"s'en aller en poussière, racler". Les moines copistes médiévaux ont abondamment utilisé cette méthode.
Le parchemin étant coûteux, ils "recyclaient" d'anciens manuscrits pour y copier de nouveaux textes. La technique consistait à effacer l'ancien parchemin en le frottant avec une pierre ponce.
Ce faisant, ils détruisirent de nombreux écrits et témoignages antiques.

Dans son livre Les nourritures affectives, Boris Cyrulnik utilise l'image du palimpseste pour rendre compte du fonctionnement de notre mémoire.
En effet, dans notre cerveau, des souvenirs recouvrent d'autres souvenirs et notre histoire ressemble finalement à des strates de mémoires enfouies et endormies. Un événement ou une émotion peut faire resurgir à la surface de notre conscience un souvenir ancien et oublié.

Pour illustrer ce fait, Boris Cyrulnik cite ce passage extrait d'Un mangeur d’opium de Charles Baudelaire (p 451-453).
"Qu’est-ce que le cerveau humain sinon un palimpseste universel et naturel ? ... Oui, lecteur, innombrables sont les poèmes de joie ou de chagrin qui se sont gravés successivement sur le palimpseste de votre cerveau, et comme les feuilles des forêts vierges, comme les neiges indissolubles de l’Himalaya, comme la lumière qui tombe sur la lumière, leurs couches incessantes se sont accumulées et se sont, chacune à son tour, recouvertes d’oubli. Mais à l’heure de la mort, ou bien dans la fièvre, ou par les recherches de l’opium, tous ces poèmes vont reprendre de la vie et de la force. Ils ne sont pas morts, ils dorment... Les profondes tragédies de l’enfance... vivent toujours cachées, sous les autres légendes des palimpsestes. La passion et la maladie n’ont pas de chimie assez puissante pour brûler ces immortelles empreintes."

 

palimpseste,,zoladz

Dominique Zoladz - Rome   Voir la galerie photos

 

palimpseste,zoladz

Dominique Zoladz - Venise   Voir la galerie photos

 

palimpseste,zoladz

Dominique Zoladz - Vintimille   Voir la galerie photos

 

palimpseste,rauschenberg

Robert Rauschenberg - Erased de Kooning - 1953 - Wiki

 

 

 

Publié dans Etymologie | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : palimpseste, villeglé, rauschenberg, zoladz |  Facebook | | | | Pin it! | | Dubois Jean-Pierre |